Don’t _miss

Wire Festival

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nullam blandit hendrerit faucibus turpis dui.

<We_can_help/>

What are you looking for?

Edito

5 ans de l’Accord de Paris : les Villes rĂ©affirment leur engagement de neutralitĂ© carbone d’ici Ă  2050

Cinq ans aprĂšs la COP21, la Ville de Paris et La Tribune organisent le Forum ZĂ©ro Carbone les 10 et 11 dĂ©cembre. Cet Ă©vĂ©nement digital rĂ©unira sur deux jours les acteurs de la lutte contre le dĂ©rĂšglement climatique (maires français et internationaux, associations et ONG, scientifiques et reprĂ©sentants de la sociĂ©tĂ© civile, entreprises) afin de dresser le bilan des avancĂ©es mais aussi de trouver les nouveaux axes d’actions Ă  mettre en Ɠuvre pour relever ce dĂ©fi historique qu’est la prĂ©servation de notre planĂšte.

Le 12 dĂ©cembre 2015, dans le cadre de la COP21, Ă©tait signĂ© Ă  Paris un accord historique pour la lutte contre le dĂ©rĂšglement climatique ; limiter le rĂ©chauffement climatique Ă  un niveau infĂ©rieur Ă  2°C et atteindre la neutralitĂ© carbone Ă  horizon 2050. En 2015, Anne Hidalgo, Maire de Paris, et Michael Bloomberg, envoyĂ© spĂ©cial de l’ONU sur les villes et le climat, avaient rĂ©uni 1.000 maires du monde entier Ă  Paris afin de lancer un signal fort en direction des États : des solutions existent et les villes ont le pouvoir d’agir.

Edito

Revivez l'événement

En partenariat avec Atalian

Programme et intervenants

Ouverture – Dialogue : villes en transition dans un monde zĂ©ro carbone

Emmanuel GREGOIRE, 1er Adjoint Ă  la Maire de Paris chargĂ© de l’urbanisme, de l’architecture, du Grand Paris, des relations avec les arrondissements et de la transformation des politiques publiques

Carlos MORENO, Chercheur, Professeur des Universités, Directeur de la chaire ETI

Johanna ROLLAND, Présidente de France urbaine, Maire de Nantes, Présidente de Nantes Métropole

Jean-Christophe TORTORA, PDG de La Tribune

L’urgence de l’action et les villes comme solution

1Ăšre partie

 

Christian ESTROSI, Président de la Métropole de Nice et Maire de Nice

Emmanuel GREGOIRE, 1er Adjoint Ă  la Maire de Paris chargĂ© de l’urbanisme, de l’architecture, du Grand Paris, des relations avec les arrondissements et de la transformation des politiques publiques

Marianne LAIGNEAU, PrĂ©sidente du directoire d’Enedis

Jean-Luc MOUDENC, Maire de Toulouse

Johanna ROLLAND, Présidente de France urbaine, Maire de Nantes, Présidente de Nantes Métropole

Philippe WAHL, Président-directeur général de La Poste

 

2Ăšme partie

 

Christian ESTROSI, Président de la Métropole de Nice et Maire de Nice

Emmanuel GRÉGOIRE, 1er Adjoint Ă  la Maire de Paris chargĂ© de l’urbanisme, de l’architecture, du Grand Paris, des relations avec les arrondissements et de la transformation des politiques publiques

Arnaud LEROY, PrĂ©sident de l’ADEME

Jean-Luc MOUDENC, Maire de Toulouse

Johanna ROLLAND, Présidente de France urbaine, Maire de Nantes, Présidente de Nantes Métropole

Olivier WIGNIOLLE, Directeur Général, Icade

Face au rĂ©chauffement, les villes en quĂȘte d’autonomie Ă©nergĂ©tique

Pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris en matiĂšre de rĂ©duction des Ă©missions de GES, les mĂ©tropoles peuvent activer deux leviers : introduire au cƓur mĂȘme des villes la production d’énergies renouvelables grĂące aux nouvelles technologies et rĂ©cupĂ©rer une partie de l’énergie perdue pour la rĂ©employer, en travaillant notamment la circularitĂ© de la chaleur.

 

Antoine BRICHOT, Directeur général de Wind my roof Eolienne

Emmanuelle LEDOUX, Directrice gĂ©nĂ©rale de l’Institut national de l’Ă©conomie circulaire

Dan LERT, Adjoint Ă  la Maire de Paris chargĂ© de la transition Ă©cologique, du plan climat, de l’eau et de l’énergie

Nicolas MAYER ROSSIGNOL, Président de la Métropole Rouen Normandie, Maire de Rouen

HĂ©lĂšne MILOT, DĂ©lĂ©guĂ©e RĂ©gionale Île-de-France EDF

Bùtir un écosystÚme greentech pour accélérer la transition écologique

L’atteinte de la neutralitĂ© carbone ne pourra se faire Ă  technologies constantes. Le dĂ©veloppement d’un Ă©cosystĂšme greentech est essentiel pour accĂ©lĂ©rer la transition Ă©cologique et atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. La sociĂ©tĂ© de gestion Demeter, pionniĂšre dans la transition Ă©nergĂ©tique, a largement contribuĂ© Ă  la naissance de cet Ă©cosystĂšme en France mais celui-ci doit aujourd’hui changer d’Ă©chelle. Pour accompagner ce mouvement, Bpifrance prĂ©voit de doubler ses aides Ă  l’innovation dans les greentech. Les industriels, eux aussi, ont leur rĂŽle Ă  jouer

 

Claire FALZONE, Directrice de l’innovation, Veolia

Paul-François FOURNIER, Directeur exécutif de Bpifrance

Quentin LAURENS, Directeur du public & affaires internationales, Qarnot computing

Sophie PATURLE-GUESNEROT, Dirigeante du fond Demeter, spécialisé dans la transition énergétique

Ondine SUAVET, Directrice générale et co-fondatrice de MyLight Systems

La finance verte, levier indispensable pour accélérer la décarbonation des villes

Les projets de dĂ©carbonation et de transition des collectivitĂ©s nĂ©cessitent d’importants financements. Les villes ont ainsi de plus en plus recours aux obligations vertes, destinĂ©es Ă  financer exclusivement des projets Ă  bĂ©nĂ©fice environnemental, de mĂȘme que les grandes entreprises avec qui elles travaillent. Le marchĂ© de ces green bonds a explosĂ©, passant de 10 milliards de dollars en 2013 Ă  200 milliards de dollars en 2019. La France se pose comme leader mondial en la matiĂšre. D’autres outils financiers se dĂ©veloppent pour accompagner une croissance durable, comme les prĂȘts verts et les crĂ©dits Ă  impacts.

 

Serge BAYARD, Directeur des entreprises et du développement des territoires de La Banque Postale, membre du comité exécutif

Vincent GAILLARD, Directeur des finances, Société du Grand Paris

Laurence PESSEZ, Directrice RSE, BNP Paribas

Lucie PINSON, Fondatrice et directrice gĂ©nĂ©rale de l’ONG Reclaim Finance

Paul SIMONDON, Adjoint à la Maire de Paris chargé des finances, du budget, de la finance verte et des affaires funéraires

PalmarĂšs France Urbaine

Carlos MORENO, Chercheur, Professeur des Universités, Directeur de la Chaire ETI

Johanna ROLLAND, Présidente de France urbaine, Maire de Nantes, Présidente de Nantes Métropole

Frédéric VAN HEEMS, DG de Veolia EAU FRANCE

 

Prix Thématiques

Prix Economie circulaire

Prix Logement

Prix Numérique

Prix Energie

Prix Mobilité

 

Grand Prix

Grand prix de l’initiative Ville moyenne

Grand prix de l’initiative du Grand Paris

Grand prix de l’initiative de l’AnnĂ©e

Emission le 13h : Comment accĂ©lĂ©rer la transition Ă©cologique des villes ? Ce qu’en pensent les Français – PrĂ©sentation du sondage

Bertrand CAMUS, Directeur général de SUEZ

FrĂ©dĂ©ric DABI, Directeur gĂ©nĂ©ral adjoint d’IFOP France

Christian ESTROSI, Président de la Métropole de Nice et Maire de Nice

Jean-Pierre FREMONT, Directeur de l’Action rĂ©gionale d’EDF

Johanna ROLLAND, Présidente de France urbaine, Maire de Nantes, Présidente de Nantes Métropole

Keynote

Mathieu FLONNEAU, MaĂźtre de confĂ©rences, Directeur de l’institut d’AES, PrĂ©sident de l’association internationale T2M, Traffic Transport & Mobility

La ville de demain : contre la mobilité de masse, imaginer une mobilité de proximité ?

Le confinement a-t-il stoppĂ© net le processus de dĂ©motorisation des français ? Quelle place pour l’automobile dans la ville post-Covid : partagĂ©e et Ă©lectrifiĂ©e, ou la voiture individuelle pourrait rester le modĂšle prĂ©pondĂ©rant demain ? A quelles conditions ?

 

David BELLIARD, Adjoint Ă  la Maire de Paris chargĂ© de la transformation de l’espace public, des transports, des mobilitĂ©s, du code de la rue et de la voirie

Eric CHAREYRON, Directeur de la prospective Keolis

Guillaume CRUNELLE, Associé Deloitte

Michael DELAFOSSE, Maire de Montpellier

Mathieu FLONNEAU, MaĂźtre de confĂ©rences, Directeur de l’institut d’AES, PrĂ©sident de l’association internationale T2M, Traffic Transport & Mobility

Le retour de la voiture individuelle ?

Jean-Philippe DOYEN – PrĂ©sident de Sixt France

Nicolas MEILHAN, Consultant France Stratégies

Patrick PELATA, Consultant, Ancien numéro 2 de Renault

ClĂ©ment ROSSIGNOL PUECH – Maire EELV de BĂšgles, Vice-prĂ©sident de Bordeaux MĂ©tropole

Keynote – Le transport aĂ©rien face Ă  la transition Ă©cologique

Edward ARKWRIGHT, Directeur général exécutif du groupe ADP

Mobility as a service : les nouvelles rĂšgles du jeu ?

La mobilitĂ© a subi deux rĂ©volutions en l’espace de quelques mois: la loi d’orientation des mobilitĂ©s qui redĂ©finit le pĂ©rimĂštre d’action des collectivitĂ©s pour organiser leur schĂ©ma de mobilitĂ©, mais Ă©galement le choc du confinement. Le MaaS est-il toujours la rĂ©ponse Ă  l’engorgement des villes ? Quel modĂšle Ă©conomique ?

 

Eric ALIX, Président Directeur général de RATP Smart Systems

Pierre AUBOUIN, Directeur du département Infrastructures et Mobilité, Banque des Territoires

Maureen LE BAUD, Directrice de l’investissement, Via ID

Bruno MARZLOFF, Président de la Fabrique des Mobilités

Quelle stratégie climato-responsable pour les villes africaines de demain ?

D’ici 2100, le continent reprĂ©sentera l’équivalent de 40 % de la population mondiale avec 4.4 milliards d’habitants, dont une majoritĂ© de nĂ©o-citadins. PoussĂ©e par une pression dĂ©mographique qui menace les mĂ©tropoles d’asphyxie urbaine, l’Afrique doit repenser son modĂšle de dĂ©veloppement car la congestion urbaine en coĂ»te plusieurs centaines de millions de dollars par an, au continent. D’Accra, la capitale ghanĂ©enne du « Go slow » Ă  Lagos, la ville du Far-West nigĂ©rian en passant par Nairobi qui perd un milliard de dollars par an dans ses embouteillages : les dĂ©fis urbains sont immenses.

 

FrĂ©dĂ©ric AUDRAS, Responsable de la division DĂ©veloppement urbain, amĂ©nagement et logement Ă  l’AFD

Anne-DĂ©sirĂ©e OULOTO, Ministre de l’Assainissement et de la salubritĂ© de CĂŽte d’Ivoire

Mario PEZZINI, Urbaniste Ă  l’OCDE et Directeur du Centre de DĂ©veloppement de l’OCDE

José TONATO, Ministre du Cadre de vie et du Développement durable du Bénin

L’innovation au coeur des villes africaines

 

EngagĂ©e dans des profondes transformations urbaines, l’Afrique maintient ses efforts sur fond d’obligations « climato-responsables » mais les dĂ©fis sont nombreux et les besoins exponentiels. Dans un contexte de pandĂ©mie de Covid-19, qui a recentrĂ© les stratĂ©gies nationales sur des prĂ©occupations locales, acteurs publics et privĂ©s, startupers et multinationales redĂ©finissent les modĂšles des villes de demain Ă  travers des approches innovantes adaptĂ©s au continent…

 

Arnaud VENTURA, PDG de Share Afric

Sarah TOUMI, Conseil PrĂ©sidentiel pour l’Afrique

Etienne GIROS – PrĂ©sident dĂ©lĂ©guĂ© du CIAN

 

 

Bùtir les villes face au dérÚglement climatique

Paris est en train d’Ă©laborer un plan local d’urbanisme bioclimatique de mĂȘme que les autres grandes villes promeuvent la rĂ©silience face aux crises successives qui les frappent.

 

Nathalie BARDIN, Directrice Marketing stratĂ©gique, RSE et Innovation d’Altarea

Célia BLAUEL, Adjointe à la Maire de Paris chargée de la Seine, de la Prospective Paris 2030 et de la Résilience

Pierre-Yves DULAC, Délégué Régional Ile-de-France, ENGIE

Ludovic TORO, Maire de Coubron et PrĂ©sident de la Commission “SantĂ© et solidaritĂ©s” de la MĂ©tropole du Grand Paris

Dialogue

Sacha BRIAND, PrĂ©sident du conseil de surveillance de l’agence France locale

La rénovation du bùtiment, relance nationale et locale ?

Au cƓur du plan de relance Ă©conomique, la rĂ©habilitation demeure une rĂ©ponse Ă©cologique, Ă©conomique et sociale Ă  la crise. Elle crĂ©e des emplois locaux non- dĂ©localisables, fait baisser les factures et limite les consommations Ă©nergĂ©tiques.

 

Jacques BAUDRIER, Adjoint Ă  la Maire de Paris chargĂ© de la construction publique, du suivi des chantiers, de la coordination des travaux sur l’espace public et de la transition Ă©cologique du bĂątiment

La nécessité de choisir des matériaux biosourcés et géosourcés

Le bĂ©ton est au bĂątiment ce que le diesel est Ă  l’automobile: une source de pollution atmosphĂ©rique. Il est temps d’en sortir ou de le verdir et de trouver des alternatives vertueuses.

 

Jacques BAUDRIER, Adjoint Ă  la Maire de Paris chargĂ© de la construction publique, du suivi des chantiers, de la coordination des travaux sur l’espace public et de la transition Ă©cologique du bĂątiment

Maud CAUBET, Architecte

Nicolas PRUDHOMME, Directeur de la MaĂźtrise d’Ouvrage et des Politiques Patrimoniales chez l’Union sociale pour l’habitat

Marc VERRECCHIA, Président du groupe Verrecchia

RĂ©amĂ©nager les centres-villes et repenser la logistique Ă  l’heure du e-commerce

Au-delĂ  des confinements, les cƓurs de ville restent les premiers Ă  subir les chocs Ă©conomique et sociaux. Faut-il additionner les milliards comme le fait le gouvernement ou mettre autour de la table l’ensemble des acteurs publics et privĂ©s ?

 

Anne-Marie IDRAC, Ancienne ministre, Présidente de France Logistique

Marianne LOURADOUR, Directrice rĂ©gionale Île-de-France, Banque des Territoires

Nicolas MACHTOU, Président, Citelum Group

Olivia POLSKI, Adjointe Ă  la maire de Paris chargĂ©e du commerce, de l’artisanat, des professions libĂ©rales et des mĂ©tiers d’art et mode

Logements, bureaux : l’immobilier Ă  l’Ăšre du tĂ©lĂ©travail et des tiers-lieux

Jacques-Alain BENISTI, Maire de Villiers-sur-Marne, Conseiller dĂ©lĂ©guĂ© auprĂšs du PrĂ©sident chargĂ© du suivi “Inventons la mĂ©tropole du Grand Paris” et des grandes opĂ©rations mĂ©tropolitaines

Emmanuel DESMAIZIERES, Directeur gĂ©nĂ©ral d’Icade Promotion

Gabrielle HALPERN, Philosophe, auteure de “Tous centaures – Eloge de l’hybridation”

Catherine VAUTRIN, PrĂ©sidente de la CU du Grand Reims, PrĂ©sidente de la commission “AmĂ©nagement urbain, logement et habitat indigne” de France Urbaine

Le partenariat public privé face aux crises

Christophe BOUILLON, PrĂ©sident de l’association des petites villes de France (APVF), Maire de Barentin (Seine-Maritime)

Christian ESTROSI, Président de la Métropole de Nice et Maire de Nice

Maximilien PELLEGRINI, Directeur général délégué Eau France de Suez

Lydie SARTOUT, Directrice Projets et Solutions Transition Ă©nergĂ©tique d’ENEDIS

Intelligence artificielle : comment construire une ville durable grĂące Ă  la data ?

Quentin BARENNE, Confondateur de Wintics

Jean-Philippe CLEMENT, Responsable de la démarche et des solutions data de la Ville de Paris

Territoires et villes connectés : vers des réseaux durables et écologiques ?

Les impĂ©ratifs Ă©cologiques et environnementaux sont-ils conciliables avec l’explosion des usages numĂ©riques, favorisĂ©s par l’essor de la fibre, du trĂšs haut dĂ©bit mobile et de la 5G ?

 

Fabienne DULAC, CEO d’Orange France et Directrice GĂ©nĂ©rale Adjointe d’Orange

Antoine JOURDAIN, Directeur technique d’Enedis

Bertrand SERP, Conseiller Délégué en charge du Logement, Vice-Président de Toulouse Métropole à la Transition Digitale

SĂ©bastien SORIANO, PrĂ©sident de l’ARCEP

Les circuits courts alimentaires, pour des villes décarbonées et résilientes

PlĂ©biscitĂ©s lors du confinement, les circuits courts participent Ă  la rĂ©duction des Ă©missions de gaz Ă  effet de serre, au renforcement de la souverainetĂ© alimentaire des territoires ainsi qu’à une meilleure nutrition de leurs habitants. Ils contribuent Ă©galement Ă  la rĂ©instauration de liens entre ville et campagne, entre citadins, et Ă  l’éducation alimentaire. Mais selon les lieux, leur mise en place peut ĂȘtre plus ou moins complexe. Comment les promouvoir ?

 

LĂ©a BARBIER, Cofondatrice de Kelbongoo

Yuna CHIFFOLEAU, IngĂ©nieur agronome, sociologue et  directrice de recherche Ă  l’Institut national de la recherche agronomique (INRA)

Damien CONARÉ, SecrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de la chaire Unesco Alimentations du monde Ă  Montpellier SupAgro

Stéphane LAYANI, PDG de la SEMMARIS

Audrey PULVAR, Adjointe Ă  la Maire de Paris chargĂ©e de l’alimentation durable, de l’agriculture et des circuits courts

Les villes en guerre contre le plastique Ă  usage unique

La ville de Paris tente d’éradiquer le plastique Ă  usage unique en vue des Jeux olympiques de 2024. L’un des moyens pour y arriver serait le dĂ©ploiement d’emballages consignĂ©s dans la restauration hors domicile. Elle exige toutefois la mise en place d’infrastructures de proximitĂ© (de collecte, lavage etc.), Ă©ventuellement mutualisĂ©es. La mairie y travaille avec plusieurs startups.

 

Emmanuel AUBERGER, Fondateur de la Startup Uzaje

Célia BLAUEL, Adjointe à la Maire de Paris chargée de la Seine, de la Prospective Paris 2030 et de la Résilience

Emmanuelle MARCOVITCH, Responsable Innovation & DĂ©veloppement, Eau de Paris

Blandine SURRY, Directrice générale, Loop

Les ressourceries et recycleries, pour une économie circulaire de proximité

Les ressourceries, lieux de proximitĂ© de collecte, tri, rĂ©emploi et recyclage des dĂ©chets urbains, jouent un rĂŽle important non seulement dans la rĂ©duction des dĂ©chets, mais aussi dans l’éducation citoyenne, la lutte contre la grande exclusion, la crĂ©ation de nouveaux liens de quartier. Elle peinent toutefois Ă  s’implanter et Ă  trouver un modĂšle Ă©conomique. Comment leur permettre d’essaimer ? Quelles success stories ?

 

Florentin LETISSIER, Adjoint Ă  la Maire de Paris chargĂ© de l’économie sociale et solidaire, de l’économie circulaire et de la contribution Ă  la stratĂ©gie zĂ©ro dĂ©chet

Jean-Paul RAILLARD, Président de la Fédération Envie

Camille ROGNANT, Réseau francilien des acteurs du réemploi (Refer)

Elisa YAVCHITZ, Directrice gĂ©nĂ©rale des Canaux, association qui soutient les acteurs de l’économie solidaire.

Ouverture

Anne HIDALGO, Maire de Paris

Jean-Christophe TORTORA, PDG de La Tribune

“In restrospect” – Si on refaisait l’Accord de Paris aujourd’hui, que changerait-on ?

L’Accord de Paris repose sur quatre piliers : un accord juridiquement contraignant ; des contributions dĂ©terminĂ©es au niveau national ; un paquet financier et technologique ; et l’ensemble de l’action coopĂ©rative sur le climat, engagements unilatĂ©raux et initiatives multilatĂ©rales. Cette sĂ©quence d’ouverture permettra d’évoquer ces quatre piliers Ă  travers le prisme des villes, des États et des acteurs Ă©conomiques.

 

Jean JOUZEL, Membre du Conseil économique, social et environnemental et Président de la Société météorologique de France

Francois-Henri PINAULT, Président-Directeur Général de Kering

Nicola STURGEON, PremiĂšre Ministre Ă©cossaise

Laurence TUBIANA, CEO, Fondation Européenne pour le Climat

Etat des lieux : l’action des villes, 5 ans aprĂšs la COP21

1Ăšre partie

 

Au plus proche des citoyennes et des citoyens, des associations et des entreprises, les villes incarnent un Ă©chelon incontournable de la transition Ă©cologique. Leur action est dĂ©terminante pour dĂ©passer les limites des États et mobiliser la pluralitĂ© des acteurs qui composent leur territoire. Cette table- ronde vise Ă  tĂ©moigner des efforts et des progrĂšs rĂ©alisĂ©s par les villes Ă  travers le monde pour soutenir une ambition climatique Ă  la hauteur de l’Accord de Paris.

 

Zoran JANKOVIC, Maire de Ljubjlana

Philippe CLOSE, Bourgmestre de Bruxelles

Sadiq KHAN, Maire de Londres

Anna KÖNIG JERLMYR, Maire de Stockholm

Fernando MEDINA, Maire de Lisbonne

Frédéric VALLIER, Secrétaire Général de CCRE

 

Keynote : Mark WATTS, Directeur exécutif du C40

Etat des lieux : l’action des villes, 5 ans aprĂšs la COP21

2Ăšme partie

 

Comment les villes s’organisent, s’entraident, coopĂšrent et Ă©changent les bonnes pratiques dans les rĂ©seaux de collectivitĂ©s ? Comment ces rĂ©seaux parviennent-ils Ă  porter un message puissant dans les diffĂ©rentes instances pour pousser vers le haut l’action climatique ? L’union des villes fait la force pour peser sur la scĂšne internationale.

 

Robert BEUGRE MAMBE, Gouverneur d’Abidjan, et SecrĂ©taire GĂ©nĂ©ral de l’AIMF

Mohamed BOUDRA, Maire de Al Hoceima (Maroc) et président de CGLU

François REBSAMEN, Maire de Dijon, Président de CUF et Vice-Président de France Urbaine

Eckart WÜRZNER, Maire d’Heidelberg et prĂ©sident d’Energy Cities

Keynote

Jean JOUZEL, Membre du Conseil économique, social et environnemental et Président de la Société météorologique de France

Les accélérateurs de solutions urbaines

1Ăšre partie : La ville Ă  l’Ă©preuve des crises

 

Explorer la façon dont les villes s’organisent pour faire face aux crises dans une logique de build back better, innovent et collaborent entre elles. Une attention sera portĂ©e Ă  l’enjeu de rĂ©-enchanter la ville post-crise en proposant un retour d’expĂ©rience sur les leçons urbaines tirĂ©es de la crise sanitaire actuelle et une discussion sur les solutions durables dĂ©ployĂ©es par les villes pour y faire face.

 

Manuel ARAUJO, Maire de Quelimane, Mozambique

Andy BURNHAM, Maire du Grand-Manchester

Bruno COVAS, Maire de Sao Paulo

Lamia KAMAL-CHAOUI, Directrice du Centre de l’OCDE pour l’entrepreneuriat, les PME, les rĂ©gions et les villes

Giuseppe SALA, Maire de Milan

 

Keynote : Jacques ATTALI

Les accélérateurs de solutions urbaines

2Úme partie : Les Jeux Olympiques et Paralympiques comme accélérateurs de la transition écologique des villes

 

Si la crise sanitaire a bouleversĂ© le calendrier sportif international, elle a surtout mis en lumiĂšre la centralitĂ© de la question climatique dans l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques, le plus grand Ă©vĂ©nement sportif de la planĂšte. Les Jeux reprĂ©sentent un dĂ©fi de taille pour les villes mais aussi une formidable opportunitĂ© Ă  saisir pour accĂ©lĂ©rer leur transition Ă©cologique. Cette table ronde initiera un Ă©change croisĂ© entre plusieurs villes olympiques qui ont entrepris de transformer en profondeur leur territoire grĂące aux Jeux afin d’aller plus vite, plus haut et plus fort pour le climat.

 

Soham EL WARDINI, Maire de Dakar

Tony ESTANGUET, Président du COJO

GrĂ©goire JUNOD, Maire de Lausanne et PrĂ©sident de l’Union Mondiale des Villes Olympiques

Yuriko KOIKE, Gouverneure de Tokyo

Enjeux de proximitĂ© : la ville du quart d’heure

Face aux enjeux Ă©cologiques, mais aussi sociaux et sanitaires, les programmes autour de la Ville du quart d’heure proposent un modĂšle de dĂ©veloppement urbain avec l’ambition de mettre l’accent sur la proximitĂ©, condition incontournable de la transformation Ă©cologique de la ville. En donnant accĂšs Ă  tout ce dont on a besoin Ă  pied ou Ă  vĂ©lo, elle amĂ©liore la vie quotidienne des citoyens qui dĂ©laissent une mobilitĂ© subie et carbonĂ©e pour des mobilitĂ©s choisies et douces. C’est aussi une façon de recrĂ©er de la solidaritĂ© et de l’entraide Ă  l’échelle du quartier. Cette table ronde se propose d’explorer comment ce concept se concrĂ©tise dans de nombreuses mĂ©tropoles et comment il contribuera Ă  ce qu’elles deviennent des villes zĂ©ro carbone.

 

Kostas BAKOYANNIS, Maire d’AthĂšnes

Ada COLAU, Maire de Barcelone

Horacio RODRIGUEZ LARRETA, Maire de Buenos Aires

Martha THORNE, Dean of the IE University School of Architecture and Design & Executive Director of Pritzker Prize

Elkin VELASQUEZ MONSALVE, Regional Director of UN-Habitat in Latin America and the Caribbean

 

Keynote : Antha WILLIAMS, Responsable du programme Environnement Ă  la fondation Bloomberg Philanthropies

La coopération entre les territoires

1Úre partie: Transitions énergétiques, agricoles et alimentaires

 

L’atteinte de la neutralitĂ© carbone nĂ©cessite de revoir en profondeur nos modes de consommations et productions Ă©nergĂ©tiques, nos modes de consommations et nos productions agricoles tout en les adaptant aux nouvelles consĂ©quences climatiques sur nos territoires : sĂ©cheresse, rarĂ©faction de la ressource en eau… Ces leviers sont les clĂ©s d’une transition juste entre les territoires et d’une coopĂ©ration durable entre les villes et leurs territoires ruraux de proximitĂ©.

 

Dieudonné BANTSIMBA, Maire de Brazzaville

Gentiny NGOBILA MBAKA, Gouverneur de Kinshasa

ValĂ©rie PLANTE, Mairesse de MontrĂ©al et Ambassadrice mondiale d’ICLEI pour la biodiversitĂ© locale

Emani KUMAR, SecrĂ©taire GĂ©nĂ©ral Adjoint d’ICLEI

 

Keynote : Audrey AZOULAY, Directrice GĂ©nĂ©rale de l’UNESCO

La coopération entre les territoires

2Ăšme partie : BiodiversitĂ©, forĂȘts et solutions basĂ©es sur la nature

 

Le dĂ©rĂšglement climatique met en pĂ©ril la majoritĂ© de la biodiversitĂ© mondiale. La Nature est source de solutions, ce que les villes ont rappelĂ© dans la dĂ©claration d’Édimbourg. Les ocĂ©ans et les forĂȘts constituent les plus grands puits de carbone de la planĂšte. La lutte contre le rĂ©chauffement climatique passe par la prĂ©servation de la biodiversitĂ©, la prĂ©servation des ocĂ©ans, des forĂȘts primitives et la lutte contre l’artificialisation des sols. L’action des Villes est capitale, qu’il s’agisse Ă  l’échelle locale de la place accordĂ©e Ă  la nature, et notamment aux arbres, ou Ă  des Ă©chelles plus globales de l’impact de nos modes de vies sur la prĂ©servation des forĂȘts. Un focus sur la campagne « Together4Forests » portĂ©e par une coalition d’ONG en Europe, permettra d’illustrer ce dernier point.

 

Sally CAPP, Maire de Melbourne

Einat KALISCH-ROTEM, Maire d’HAIFA

Sami KANAAN, Maire de GenĂšve

Manuel PULGAR VIDAL, Président de la COP20 et Climate & Energy Global Practice Leader du WWF international

Keynote : Patricia GUALINGA, Représentante du peuple KICHWA de SARAYAKU

 

Gouvernance locale, des politiques locales pour et avec les citoyens

1Ăšre partie : Place aux jeunes

 

L’environnement est dĂ©sormais la premiĂšre prĂ©occupation des jeunes, qui multiplient chaque annĂ©e les initiatives partout dans le monde face aux urgences Ă©cologiques. L’alerte de la jeunesse pour le climat et pour la prĂ©servation de la nature, prend une ampleur inĂ©dite. Cette table-ronde donnera, littĂ©ralement, “la parole aux jeunes” des quatre coins de la planĂšte pour comprendre leurs attentes, explorer les diffĂ©rentes formes que peuvent prendre leurs engagements et voir comment nos politiques publiques peuvent Ă  la fois s’en nourrir et les accompagner.

 

BĂ©atrice DOLORES, Mock COP26

Hilda FLAVIA NAKABUYE, Militante Ă©cologiste ougandaise Fridays for Future

Jérémy KUMIELAN, Membre du Conseil parisien de la jeunesse

Chloé TEN BRINK, Youth and Environment Europe

Gouvernance locale, des politiques locales pour et avec les citoyens

2Ăšme partie : Place aux citoyens-ne-s

 

Face au dĂ©fi immense que l’atteinte de la neutralitĂ© carbone reprĂ©sente en termes de transformation des modes de vie et de partage des ressources, la mobilisation et la participation de toutes et tous est indispensable. Une nouvelle gouvernance commence Ă  se mettre en place dans les villes et dans certains États, accordant davantage de place aux citoyens et engageant des processus participatifs nouveaux. En France, au Royaume-Uni, en Pologne, des panels de citoyens ont Ă©tĂ© chargĂ©s de travailler sur des politiques
de lutte contre le changement climatique. Pour la premiĂšre fois, des membres des diffĂ©rentes conventions citoyennes dialogueront ensemble pour permettre au public de comprendre leur mission et d’en saisir la dimension europĂ©enne. Des membres de l’Agora du Climat parisienne interviendront pour leur poser des questions sur leur expĂ©rience et les enseignements qu’ils en retirent.

 

Sylvain BURQUIER, Membre de la convention citoyenne française pour le climat

Sue PEACHEY, Membre de la Climate Assembly UK

 

Keynote : MaĂźtre Corinne LEPAGE

Les moyens pour mettre en oeuvre ces politiques climatiques ambitieuses par les villes : la finance verte

1ùre partie: Les villes au cƓur des innovations de finance verte

 

Si leurs activitĂ©s reprĂ©sentent 80% des Ă©missions de gaz Ă  effet de serre, les Villes assurent, en France par exemple, plus de 70% de l’investissement public. Leur marge de manƓuvre est importante pour promouvoir des investissements durables rendus possibles par un recours croissant aux outils de la finance verte : de l’émission de « green bonds » Ă  la crĂ©ation d’un opĂ©rateur de compensation carbone, de la crĂ©ation de fonds d’investissement verts Ă  la souscription d’emprunts Ă  impact, les villes peuvent financer leurs projets verts et renforcer leur mutation vers la neutralitĂ© carbone. Cette table-ronde met Ă  l’honneur deux villes pionniĂšres dans la lutte contre le rĂ©chauffement climatique ayant recours Ă  des outils financiers. Elle donnera aussi la parole au secteur bancaire qui prĂ©sentera des instruments financiers innovants dĂ©veloppĂ©s pour rĂ©pondre aux besoins des collectivitĂ©s en matiĂšre de financement de projets verts et soutenables.

 

Jean-Laurent BONNAFE, Directeur général de BNP Paribas

Jean-François FOUNTAINE, Maire de la Rochelle

Claudia LOPEZ, Maire de Bogota

Les moyens pour mettre en oeuvre ces politiques climatiques ambitieuses par les villes : la finance verte

2Úme partie: Perspective macroéconomique : rÎle et outils des bailleurs internationaux

 

Pour limiter le rĂ©chauffement climatique Ă  la hauteur de l’engagement collectif pris Ă  Paris en 2015, il est nĂ©cessaire de rendre les flux financiers compatibles avec une trajectoire de rĂ©duction massive des Ă©missions de gaz Ă  effet de serre, tout en assurant le financement de projets favorables Ă  l’environnement. Compte tenu de la nĂ©cessitĂ© d’investir massivement dans des projets, notamment d’infrastructures, compatibles avec une trajectoire zĂ©ro carbone, il est en effet indispensable d’orienter la liquiditĂ© disponible vers ce  type de projets et d’ĂȘtre en mesure d’effectuer un suivi de leur impact. Cette table ronde donnera ainsi la parole Ă  un reprĂ©sentant des bailleurs internationaux tout comme un reprĂ©sentant du secteur privĂ© pour prĂ©senter des exemples d’outils et d’instruments innovants de financement de la transition Ă©cologique dans le monde entier. Une mise en perspective de ces diffĂ©rentes initiatives sera apportĂ©e par la Directrice gĂ©nĂ©rale de l’ONG Oxfam France.

 

Thierry DEAU, Président Directeur Général et Fondateur de Meridiam & Président de Finance for Tomorrow

CĂ©cile DUFLOT, Oxfam

Sameh NAGUIB WAHBA, Banque Mondiale – Directeur du PĂŽle mondial d’expertise en DĂ©veloppement urbain, gestion du risque de catastrophe, rĂ©silience et foncier

Transformer l’Ă©conomie, transformer nos villes

 

60% de l’empreinte carbone d’un territoire dĂ©pend de dĂ©cisions privĂ©es : des citoyens mais surtout des entreprises locales. Les acteurs Ă©conomiques aussi bien locaux que mondiaux doivent donc devenir des partenaires des Villes et des territoires dans leurs transformations Ă©cologiques. Leurs engagements doivent se renforcer pour s’inscrire dans une trajectoire de rĂ©duction des gaz Ă  effet de serre, et les Villes ont aussi un rĂŽle nouveau Ă  jouer pour les accompagner face aux dĂ©fis des urgences Ă©cologiques.

 

Marie-Ange DEBON, Présidente du directoire de Keolis

Jean-Bernard LEVY, Président-directeur général, EDF

Stéphane RICHARD, Président Directeur Général Orange

Gouvernance mondiale : la place des villes dans les négociations

1Ăšre partie : L’Ă©chelon incontournable europĂ©en : le pacte vert pour l’Europe

 

L’Union EuropĂ©enne est une rĂ©gion-clĂ© pour la transition Ă©cologique et la rĂ©ussite de l’accord de Paris. Cette session intervient au moment mĂȘme oĂč celle-ci doit confirmer les grandes orientations de son Green New Deal et s’engager pleinement dans la voie neutralitĂ© carbone. Alors que nous sommes Ă  un tournant pour l’Europe, nous interpellerons les institutions europĂ©ennes pour rappeler le rĂŽle moteur qui doit ĂȘtre celui de l’Europe dans l’action mondiale en faveur du Climat et ainsi que dans la rĂ©ussite de la COP26. Les villes europĂ©ennes y joueront un rĂŽle important, elles qui depuis 2008, dans le cadre de la Convention des Maires d’Europe, sont 10 300 villes reprĂ©sentant 326 millions d’habitants engagĂ©es dans la rĂ©duction concrĂšte de leurs Ă©missions de gaz Ă  effet de serre. Cette table ronde donnera la parole aux maires et grands tĂ©moins europĂ©ens autour de ces Ă©chĂ©ances pour mettre en perspective en les enjeux sanitaire, Ă©conomiques et sociaux actuels avec la construction d’un plan de relance europĂ©en compatible avec l’accord de Paris et qui le soutienne directement.

 

Pascal CANFIN, Député européen

Peter KURZ, Maire de Mannheim (Allemagne)

Dario NARDELLA, Maire de Florence et PrĂ©sident d’Eurocities

Rafal TRZASKOWSKI, Maire de Varsovie

Laurence TUBIANA, CEO Fondation Européenne pour le Climat

 

Keynote : Laurent FABIUS, Ancien Président de la COP21

Gouvernance mondiale : la place des villes dans les négociations

2Ăšme partie : En route vers la COP26

 

En vue de la COP26 Ă  Glasgow en 2021, cette table ronde abordera l’importance de la voix des villes, de leurs rĂ©seaux et des acteurs non Ă©tatiques dans la gouvernance internationale du climat. Plus que jamais, leurs engagements, leurs capacitĂ©s de mobilisation locale, leurs bilans d’actions en faveur d’une baisse drastique des gaz Ă  effets de serre dressent des perspectives historiques porteuses d’espoir pour gagner la course pour le climat. Le rĂŽle des villes doit ĂȘtre renforcĂ© dans le processus des nĂ©gociations et elles mĂ©ritent d’ĂȘtre reconnues comme des actrices-clĂ©s face Ă  l’urgence climatique et dans l’accĂ©lĂ©ration des transitions Ă©cologiques des territoires.

 

Susan AITKEN, Leader of Glasgow City Council

Antonio COSTA, Premier Ministre Portugais

Frank COWNIE, Maire de Des Moines (USA), président ICLEI

Zoé LAVOCAT, Réseau Action Climat

Cérémonie de clÎture

Jean-Yves LE DRIAN, Ministre de l’Europe et des Affaires Ă©trangĂšres

Anne HIDALGO, Maire de Paris

Eric GARCETTI, Maire de Los Angeles et Président du C40

Emmanuel MACRON, Président de la République française

Un événement
Partenaire institutionnel
Partenaires officiels
Partenaire technique